Déclaration des organisations de la société civile burundaise sur la décision d’annulation de l’agrément de la Représentante de Human Rights Watch au Burundi

-          considèrent que le rapport de Human Rights Watch  dont question répond aux normes classiques de rédaction des rapports sur les violations des droits de l’homme en ce sens que les faits rapportés sont vérifiables et qu’ils n’ont pas encore fait l’objet de démenti du Gouvernement ;  

 

-          regrettent l’attitude du Gouvernement de rejeter en  bloc le contenu de tout le rapport au lieu de prendre l’engagement de vérifier et de rétablir la situation conformément à ses engagements nationaux et internationaux en matière de protection des droits de la personne humaine ;

 

-          considèrent en outre que cette  décision est une forme d’intimidation à l’endroit de tous les autres défenseurs des droits de l’homme  dont les rapports ne diffèrent en rien tant dans la forme que dans le fond, de style des rapports de Human Rights Watch ;

 

-          condamnent par conséquent, avec fermeté,  l’expulsion de la Représentante de Human Rights Watch  du Burundi sans raisons valables justifiant une telle grave décision qui ternit l’image du Burundi dans le concert des Nations.

 

 

 

Pour toutes ces raisons, les organisations signataires de la présente déclaration recommandent :

 

au Gouvernement :

 

-          de respecter ses engagements nationaux et internationaux en matière de protection des droits de la personne ;

 

-          de Procéder à la levée  sans condition de la mesure portant expulsion de la représentante de Human Rights Watch au Burundi ;

 

-          de garantir l’exercice des droits et libertés publiques en mettant fin aux menaces qui pèsent sur les défenseurs des droits humains au Burundi.

 

à la Société Civile Burundaise:

 

-          de continuer à manifester sa solidarité avec la représentante de Human Rights Watch les prestations étaient hautement appréciées par la famille  des défenseurs des droits de l’homme au Burundi ;

-          de rester vigilants pour la défense des droits de l’homme  et de ne pas se décourager face aux actes d’intimidations de quelque nature que soit.

 

à la Communauté Internationale :

 

-          d’user de son influence pour amener le Gouvernement du Burundi à respecter ses engagements en rapport avec les droits de la personne humaine. 

 

 

Le Blogidien |
ewondo |
1 blog environnement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | de tout et de rien
| Science Actu magazine
| 中國 天津 Chine Tianjin, Pr...